Mon compte

L'avion à hydrogène de ZeroAvia s'écrase lors d'un vol d'essai - aucun blessé n'est à déplorer

Publié le 02 mai 2021

Le secteur de l'aviation est responsable d'environ 2,5% des émissions mondiales de CO2. Après des annonces de grands groupes tels qu'Airbus concernant la conception d'avions propulsés à l'hydrogène, les startups du secteur rejoignent la course à l'innovation. Financée par Bill Gates et subventionnée par le gouvernement britannique, la startup ZeroAvia, basée entre Londres et la Californie, a pour ambition de rendre possible des vols commerciaux de 500 miles (800 km environ) avec des avions à hydrogène d'ici 2024. 

Les premiers vols d'essai réussissent les 25 septembre 2020 et 26 avril 2021, mais un dernier essai le 29 avril 2021 avec un HyFlyer 6 a malheureusement mal tourné. A une centaine de kilomètres au nord de Londres, l'avion a dû atterir d'urgence au abords de l'aéroport de Cranfield. "L'avion a atterri sur ses roues, mais l'aile à été endommagée en s'immobilisant à basse vitesse sur un terrain accidenté" précise un porte-parole de ZeroAvia.

L'incident n'a fait aucun blessé, et aucune panne technique liée au moteur à hydrogène, une incendie, ou un dommagement à la batterie n'a été déploré. Ainsi, le protocole de sécurité mis en place par ZeroAvia peut être considéré comme relativement sûr, même si une enquête devra être réalisée pour définir les causes de l'accident.

En attendant, ZeroAvia ne mesure pas d'impact négatif sur le reste de ses activités, puisqu'elle développe d'autres modèles différents du HyFlyer 6.  

Lire l'article... 

Nous suivre :