Mon compte

Henri Poupart-Lafarge (Alstom) : " Le but premier" de la fusion avec Bombardier, c'est le train à hydrogène et autonome

Publié le 29 octobre 2020

Henri Poupart-Lafarge (Alstom) :

"Ce que nous souhaitons, c'est de pouvoir apporter à nos clients, aux opérateurs, aux régions, des nouvelles solutions et on voit bien qu'avec la crise sanitaire, demain avec la crise climatique que nous avons besoin de nouvelles solutions, de changer la mobilité et c'est ça le but premier", explique sur le plateau de Good Morning Business, Henri Poupart-Lafarge, PDG d'Alstom pour expliquer la raison d'être du rachat du canadien Bombardier.
Ces nouvelles solutions, elles se déclinent en deux axes: le train à hydrogène et le train autonome, tous deux très économes en énergie et peu émetteurs de CO2 mais qui exige de lourds investissements.

 

Lire l'article...

Nous suivre :