Mon compte

«L’hydrogène, c’est l’avenir»: une professeure de l’UQTR veut créer un monde plus vert

Publié le 08 mars 2021

Immigrée au Canada, en 2012, avec son mari et sa fille, Samaneh Shahgaldi fait partie de ces scientifiques qui ont envie de contribuer à créer un monde plus vert. Professeure à l’UQTR depuis le mois de janvier dernier, cette jeune chercheuse, qui avait également fait ses études postdoctorales à Trois-Rivières, arrive avec une Chaire de recherche du Canada de 5 ans sur les piles à combustible à base de lignine.

 

Lire l'article....

Nous suivre :